ChrisPierre Labüsch, Winterthur  [www.labuesch.com]

Cela fait presque 30 ans que Chris et Pierre Labüsch ont créés leurs premières pièces en métal dans un petit garage à Dübendorf. Depuis lors, les deux artistes ont développé sans cesse leur oeuvre foisonnante et se sont progressivement mis en place dans le monde d’art.

De nombreuses expositions à la maison et à l’étranger reflètent la poursuite de leur succès. Bientôt, il y aura deux expositions dans des musées au Japon (Musée Kanaya Art 2017, Ueno Musée Royal à Tokyo 2019).

C’est souvent l’homme qui est au centre de leurs travail artistique. Leurs sculptures sont le fruit d’une étude approfondie de l’être humain, son environnement et de la nature. Les figures partiellement abstraites apparaissent gracieuces et délicates. Elles forment une synthèse de la clarté de présentation, la beauté de la forme et résultent de l’implication intense des deux artistes avec leurs idées, leurs points de vue et émotions. De plus en plus, les artistes font également des pièces abstraits, concrets et l’art constructif à côté de leurs œuvres figuratives. Les couleurs primaires rouge, jaune et bleu sont les éléments de faconnement dans leur travail et souvent utilisés par les deux sculpteurs de fer.

Le duo ChrisPierre Labüsch vit et travaille à Winterthur et ravi de leurs œuvres de nombreux spectateurs. Avec l’innovation et l’inventivité ces deux ont fait leur propre chemin pendant des années, têtu et persistant. Il n’est donc pas surprenant qu’ils se positionnent encore et encore avec succès et vivent de leur travail d’art depuis 25 ans.

Si vous êtes intéressé par un oeuvre des artistes, écrivez à art for africa“.

Vous verrez trois des six œuvres que nous montreront en Septembre 2017 au Kanyaka Art-Museum à Futssu, et en Avril 2019 au Ueno-Royal Museum à Tokyo.

Geotakeles – interprétation des œuvres présentées

L’idée de «Geotakeles» venait à Pierre et moi il y a 30 ans.

Le nom de fantaisie «Geotakeles» est dérivé de «Geo» = «geotargeting» et « takeles » = langage clair (parler tacheles). Cette sculpture en fer que nous avons créé en 1987, après notre travail figuratif, était notre première œuvre abstraite, fait à l’époque des déchets de ferraille des oeuvres antérieures.

Au vue de l’exposition actuelle aux musées japonais, nous nous sommes souvenu de ces origines et ont décidé de renouer à «Geotakeles».

Pour les nouvelles installations, nous avons traité cette fois-ci exclusivement l’acier chromé de haute qualité. Après des études étendues de formes et de modèles venait la coupe et le broyage des pièces individuelles. Avec l’alignement précis et l’assemblage des trigones nous avons achevé les sculptures en fer suivant nos visions très personelles.

Le résultat sont des objets de sol et de mur en exposition. Les travaux debout symbolisent la vie émergente qui se déroule dans des directions différentes. Les objets muraux montrent des bouleversements dans le temps et se réfèrent aux perspectives d’avenir.

Un extrait d’expositions et du curriculum

1962/1964 Pierre / Chris sont nés dans le canton de Zurich, Suisse
1982-1986 Formation au MSW Winterthur
1986           Premiers travaux d’art
1988-1990 Travail conjoint avec divers artistes au Canada
1991 Collaboration avec Ken Rose sur le projet «Holocauste et Amérique» à Vancouver
1991 Première exposition personnelle dans la Galerie d’Art à Winterthur
1992 Studio à Winterthur, Lindspitz
1994 Installation d’un studio dans le hall industriel vacant de Sulzer AG à Winterthur
1994 Études à l’École d’Art Mark Kostabi à New York
1994 Cast Iron Gallery, première exposition à New York
1997 Conception du lobby Sulzer Burckhardt AG
2001 Heian Gallery/Nishimura Gallery, exposition au Japon
2003 Kunst am See 03, Villa Sunneschy près de Zurich
2008 VierARTstättersee à Vitznau
2009 Kunsthaus Glarus; Artosa, 3ème Exposition de Sculptures à Arosa
2011 openArt 2011 à Roveredo; Chemin de Sculptures à Stammheim
2012 Klein openArt, Ottenbach; 1. Prix Klimalandsgemeinde, Winterthur; Création de l’oeuvre PlantArt
2013 Galerie Nievergelt; openArt 2013  à Roveredo; Exposition Liebestrasse
2014 Exposition au Musée de Tokyo (Ueno Musée Royal); Exposition d’art autour du château Hegi; Création du Stadtspielwerk, Merkurplatz à Winterthur;  Galerie Art333, Wädenswil
2015 openArt 2015 à Roveredo; Louvens Art-Circle, Hombrechtikon; Galérie Schloss Wildenstein; Galérie Living Sculptures
2016 openArt 2016 à Roveredo; Louvens Art-Circle, Hombrechtikon; Galérie Living Sculptures; Kunsthaus Glarus

Dieser Beitrag ist auch verfügbar auf: AllemandAnglais